Autres

  • Méditation :  la méditation de pleine conscience ou mindfullness, a pour objectif de se centrer pleinement sur le moment présent. Elle développe la qualité de présence à ce qui est en nous - sensation, émotion, sentiment - en suspendant le jugement et l’analyse. Elle contribue à développer la concentration et l’attention, à diminuer le stress, mais aussi à développer une plus grande acceptation de soi. Cela permet de diminuer la souffrance psychique.
     
  • Visualisation : dans un état de méditation, les techniques de suggestion et d’imagerie mentale, non directive et co-construite avec le patient, donnent une indication sur l’origine des troubles et sur la voie à suivre vers leurs résolutions. C’est une expérience d’ouverture à soi et au monde, qui utilise la symbolique.
     
  • Travail de psychogénéalogie : dans le cadre du travail de psychothérapie, nous explorons votre histoire familiale, afin de prendre connaissance de ce qui vous a été transmis et que vous pouvez porter malgré vous. Ce sont par exemple les dettes et loyautés inconscientes ainsi que les fantômes psychiques des générations passées qui viennent entraver votre présent. Nous pouvons pour cela établir votre génosociogramme. Ce travail peut être complété si nécessaire par une constellation familiale qui sera réalisée par un professionnel formé à cette technique.
     
  • Interprétations des rêves : les rêves sont des accès directs à notre savoir inconscient, ils nous guident en nous indiquant la signification de nos difficultés, leurs origines, leurs sens mais aussi la résolution de notre problématique. Le travail sur les rêves est donc spécifiquement individuel, il s’élabore en fonction de la personne, de son vécu. Mes référentiels d’interprétation sont d’origine psychanalytique, principalement Jungien, mais aussi issus de la vision de la psychosynthèse.
     
  • La communication bienveillante :  j’utilise et préconise les techniques de Marshall Rosenberg en communication non violente, ainsi que l’approche de Jacques Salomé.  Lorsque nous avons été blessés dans notre être relationnel, et que nous avons souffert ou que nous souffrons dans nos relations aux autres, on retrouve souvent une communication verbale maladroite, qui à son tour crée de la souffrance et du malentendu. Notre façon de communiquer est indissociable de notre modalité de relation. Je guide concrètement mes patients vers une communication bienveillante, empathique et respectueuse et une résolution des conflits dans cette optique.